Chêne de Gilbourg

Mise à jour du 11/06/2010 :

Comme c’est l’un des tous premiers arbres que j’ai mesuré, j’y suis retourné aujourd’hui pour affiner les choses.

Je confirme ma mesure à 1m30, mais il convient de dire que l’on trouve 4m50 à 70cm du sol.

Si on prend en compte les vieux restes de gros lierres à cette hauteur il s’agirait plutôt de 4m40.

Ainsi, le portrait est complet et on peut se risquer à une estimation de son âge.

Un chêne creux, taillé très régulièrement, je pense qu’il peut avoir entre 230 et 300 ans (hypothèse haute justifiée par certaines observations sur des arbres coupés du secteur).

————————————————————————————–

Article initial du 04/01/2010 :

Chêne de Gilbourg dans 49 - Maine-et-Loire gilbourg6 

Tout au pied du coteau, en bas de cette route descendant du bourg de Mont que les automobiles ne parviennent même plus à gravir lorsqu’il neige, on peut trouver un arbre qui n’est certes pas remarquable sur le plan national mais à coup sûr au niveau local.

 

gilbourg1 dans Arpentarbres favoris-gilbourg3 dans Chêne

Ce chêne têtard est clairement exploité de façon régulière et son tronc entièrement creux impose de continuer cette pratique sylvicole afin de le prémunir d’une rupture que le poids de ses branches pourrait provoquer.

gilbourg5 dans Faye d'Arbres-gilbourg4

Avec presque 20 mètres de hauteur et 4m70 de circonférence à 1m30, il en impose, d’autant plus que les tailles répétées ont provoqué un élargissement important du haut de son fût qui s’est séparé en 2 ou 3 moignons.

 gilbourg2-gil4

J’ai déjà présenté ce chêne sur le blog du Krapo [1], mais je le reprends ici pour livrer des photos complémentaires et parce qu’il fait partie des doyens de la commune.

gil1-gil2

En prime, voici quelques-uns de ses voisins qui bordent un petit fossé aux allures de ruisseau et dont les racines mises à jour apportent une touche fantastique au lieu.

gil3-gil5

cartgilb

 


2 commentaires

  1. booguie dit :

    bonjour
    ce qui est beau à besoin de survivre
    la beauté des chênes et surtout leurs histoires liés au conte populaire
    en font des atouts pour un endroit une commune,les montrer, les apprécier,
    les photographier,participe je pense à leurs immortalités
    quel plaisir de voyagé,pour ceux qui ont une bonne imagination
    à travers ces arbres centenaires voir plus.
    ce beau chêne marque son territoire en faisant un pont
    pour permettre aux petits poissons de vivre sous ses racines
    merci pour le partage

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Mon avenir avec lui...

  2. Content que le portrait te plaise booguie.
    Dans la catégorie Faye d’arbres, je me propose de présenter de la façon la plus exhaustive qui soit les beaux arbres de ma commune (Faye d’Anjou, d’où le jeu de mot). Je mène cet inventaire en marge de mon apport au blog de Krapo car seuls certains comme le premier de cet article peuvent prétendre, à la limite figurer sur son blog. Mais comme je suis un explorateur avide de découvertes, je ratisse large. C’est un petit travail pour l’avenir. :-)
    Et j’ai de la chance, ma commune est étendue, après trois ans, je n’ai pas encore tout exploré !

Répondre

franckpoidevinphotographe |
Photos de Caroline |
ONE_PIC//ONE_DAY///Iphone |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | regard d'un photographe ama...
| wwwzabayaessaouirakhatarcom
| Les lapins