Chênes du Léard

Aux confints de Faye-d’Anjou au niveau du hameau du Léard, on observe un chêne à la tête assez volumineuse.

Chênes du Léard dans 49 - Maine-et-Loire cheneleard1

Un chêne têtard sans aucun doute qui n’a pas été réexploité depuis déjà fort longtemps comme souvent de nos jours.

Il en résulte un aspect trappu et bien charpenté assez caractéristique de nos campagnes angevines [1].

 

cheneleard2 dans Chêne-cheneleard3 dans Faye d'Arbres-cheneleard4

La couronne est bien étalée et largement garnie de charpentières qui commencent déjà à être assez épaisses.

Du coup, on est presque déçu par la circonférence de 3m40 à 1m30 et 3m20 en dessous au plus étroit.

cheneleard5 

A côté d’une petite mare, implanté fortement dans le sol, il a tout de même fière allure.

Juste à côté, dans une haie buissonnante, on trouve un autre chêne curieux.

cheneannulaire1-cheneannulaire2

Il a lui aussi été taillé, mais regardez les moignons des deux branches principales.

En se développant par la suite, ils sont venus se coller l’un à l’autre.

cheneannulaire3

Je ne l’ai pas mesuré, car le tronc est assez petit et fort bien protégé par les ronces.

Mais quel aspect curieux ! Un chêne annulaire ! Voilà qui n’est pas banal.

cartchnlard

 


Répondre

franckpoidevinphotographe |
Photos de Caroline |
ONE_PIC//ONE_DAY///Iphone |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | regard d'un photographe ama...
| wwwzabayaessaouirakhatarcom
| Les lapins