Chêne et lierres de Bas-Mont

Les gros chênes de plus de 4m de circonférence se terrent aux quatre coins de Faye d’Anjou [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] (liste non exhaustive).

Je n’ose imaginer le nombre que l’on peut trouver sur le département si la densité est la même partout!

Chêne et lierres de Bas-Mont dans 49 - Maine-et-Loire chneetlierredebasmont1-chneetlierredebasmont2 dans Chêne

Mais je pense plutôt que c’est la commune qui est bien garnie. 

4m20 pour celui-ci, mais il faut déduire l’épaisseur des lierres qui s’agrippent sur son tronc.

 

chneetlierredebasmont3 dans Faye d'Arbres-chneetlierredebasmont4 dans Lierre-chneetlierredebasmont5

Après déduction, il mesurerait plutôt 3m80 ou 3m90, mais peu importe finalement, puisqu’il est mort.

Ainsi, l’intérêt du pied tiend maintenant en la présence du lierre.

Une nappe de 10cm d’épaisseur (diamètre des brins) court sur 1m40 de la circonférence.

chneetlierredebasmont6-chneetlierredebasmont7

Et un lierre plus gros de 15cm de diamètre ( environ 50 cm de circonférence) se trouve sur le côté.

Le buisson ainsi obtenu est conséquent et recrée pratiquement le volume que le houppier naturel du chêne devrait occuper.

chneetlierredebasmont8-chneetlierredebasmont9

Une rencontre peu commune et lorsque l’on connait la durabilité naturelle du bois de chêne, on peut être certain que les lierres ont encore bien le temps de grandir avant que l’ensemble ne s’effondre sous son propre poids.

cartchenebasmont2

 

 


2 commentaires

  1. Sisley dit :

    Salut, un drôle de chêne que voilà !
    Tu dois en voir de toutes les couleurs avec tous ces spécimens que déniche ?!

    J’aime bien ce concept d’archiver et de mettre à disposition les arbres de seconde catégorie. Comme ça il n’y a pas de jaloux et tout le monde à droit à une part de célébrité.
    C’est un peu comme un livre du net où au lieu d’être figé et fermé, il accueil sans cesse des nouveaux venus.

  2. Oui, je ne fais pas d’effort particulier de rédaction sur ce blog, car il est clair que les arbres dévoilés sont moins impressionnants que ceux que l’on réserve à Krapo. Du coup, les superlatifs me viennent moins naturellement. Par contre, je trouvais important de dévoiler ces arbres de « deuxième catégorie » car je me souviens d’un chêne vosgien de 6m pour lequel j’étais heureux d’apprendre qu’il mesurait 4m50 en 1913 c’est-à-dire qu’il avait à peu près le gabarit des plus gros chênes de mon blog ( http://krapoarboricole.unblog.fr/2009/09/07/chene-centenaire-la-grande-poiriere-bainville-aux-saules-vosges/ ).
    Ainsi, je laisse une trace de ces arbres, car ( qui sait?) certains seront peut être heureux plus tard de savoir d’où vient tel ou tel gros chêne hors norme.
    Et de toute façon, un chêne de 4m, c’est déjà imposant !

Répondre

franckpoidevinphotographe |
Photos de Caroline |
ONE_PIC//ONE_DAY///Iphone |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | regard d'un photographe ama...
| wwwzabayaessaouirakhatarcom
| Les lapins